top of page
Marble Surface
  • Gen-Hike

Jour 2 : de Toulouse vers l'Isle Jourdain et Gimont

Dernière mise à jour : 4 juil. 2023

Une marche de plus de 24,5 km.

Un réveil dans la nuit pour attraper le train à la gare toulouse-matabau. Un 50 min paisible en TGV pour atteindre L’Isle Jourdain où 30 minutes de marche devront être effectués afin de rejoindre l’office du tourisme pour débuter le GR653. Mais je décide d’attendre l’aurore afin d’éviter l’horreur de me perdre en début de chemin. Alors paisiblement je reste assise à la gare, regardant les lycéens reconduis au bus par leur parents pour leur première journée... petite pensée ici pour Isabelle rencontre hier sur mon vol.

C’est un départ vers l’office ! Mon guide (livre) m’indique que le GR débute le long d’un lac... mais... étant partie du mauvais sens et moi qui ADORE les lacs vous en devinerez ici que le destin a décidé de m’en faire faire le tour. C’est alors que j’ai fait la rencontre de Léon, petit Fox Terrier terriblement “bien” dompté décidant de faire la chasse à mes bâtons (partage... lance ! T’en a deux !... )... et de son maître Simon, homme charmant de 68 ans aux allures de Cesar Millan, me voyant perdue a su m’indiquer l’entrée du GR. Pendant ce petit 5 min de marche je lui ai fait part que je donnerais n’importe quoi pour débuter le GR accompagné.

Miracle fut : Jean-Paul dans la lueur des rayons de lever de soleil est apparu ! Homme de 73 ans, ancien agriculteur volubile, cherchait également l’entrée timide du GR

C’est d’un pas gambadant avec un trop-plein de joie de la présence de Jean-Paul que l’aventure commence ! La progression sur ce chemin s’apparente à un “saute-colline” où nous passons de vallon en vallon. JP me raconte que ces vallons servent intelligemment à stocker l’eau pour irriguer les cultures lors des restrictions d’eau l’été. Il m’expliquer également la composition des différents champs aperçus, dont ceux de tournesol à perte de vue. Moi, je suis juste super fière d’ajouter à son monologue de culture que “des graines de tournesol, ben oui mon JP, ça se mange !!”

Le chemin se poursuit vers Monferran-Saves ou un magnifique banc de pierre à été construit par une ancienne pèlerine pour nous permettre de souffler quelques instants.

On croise également une Palombiere. Moi m’exclaffant... “JP, y'a pas l’ombre d’une bière !” Éclatant de rire (il adore mon humour !!), nous décidons de quitter le GR, pour partir à la recherche des pièges pour qu’il puisse m’expliquer comment fonctionne l’attrape pigeon, un art et passion en soit pour ce type de chasseurs... dont celui perché dans sa cabane qui descendit à l’écoute de nos siffles pour nous offrir “un jaune” (Ricard’s : pastis + eau). Croyez-moi, après ça, le chemin n’est pas si droit !!

On repart vers Gimont. Beaucoup de discussion sur la vie, l’amour, la mort, les relations, nos intérêts personnels (vive la boisson qui aide à la fluidité de la discussion). Sujet lourds émotionnellement par moment, mais du coup léger une fois livrés. Très enrichissant.

A l’arrivée, JP m’offre un café, une bière pour lui et fixe le rendez vous de 7:00 demain matin devant la boulangerie... et oui a mon grand bonheur mon nouvel ami a une dent sucrée, alors moi je profiterai de l’occasion pour l’accompagner avec un café !! Yeah

Ce soir, je suis reçue et hébergée chez Dominic ! Festin, plusieurs belles idées culinaires à refaire une fois au Québec !! Beaux échanges, encore ici Belles discussions profondes, lui aussi ancien pèlerin. Il sait recevoir, il sait ce dont les pèlerins ont besoin. Des hommes comme lui font et transmettent l’esprit du chemin. Encore un immense merci Dominic !

Seule au gîte, un dodo calme sans ronfleur se sera... et petite prière avant dodo pour que le travail de couture et pansements sur mes ampoules soit magique.

Hey Oui... aucune ampoule de l’été et la, le pied gauche tout plein !!

Demain 32 km vers Auch !


Pour davantage de photos et vidéos, cliquez sur la photo suivante.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page