top of page
Marble Surface
  • Gen-Hike

NH - La traversée des présidentielles

Dernière mise à jour : 10 juil. 2023

* English version at the bottom.

Montagnes Blanches. Frais d'accès : Gratuit. Ouvert annuellement. Chiens permis.

Traversée des monts Madison jusqu'à Pierce.

Randonnée point A-B d'environ 31 km, D+ 2650 m. Niveau : difficile

Durée entre 10 et 15h selon les pauses effectuées.


Les sommets officiels : Madison (1636 m), Adams (1766 m), Jefferson (1741 m), Washington (1916 m), Monroe (1637 m), Eisenhower (1450 m.) et Pierce (1310 m).

Sommets optionnels : Clay (1686 m), Jackson (1235 m), Webster (1192 m) et Franklin (1524 m).


Listes : Northeast 111 4000-footers - AMC New England Hundred Highest - NH4000 Footers - New England 4000


Accès : Point A : Appalachia Trailhead Parking à Randolph. Point B : AMC Highland Center à Crawford Notch.


Un départ sur sentier à 4h, au petit matin. L'air était déjà chaud et très humide ; une journée qui s'annoncera difficile et suffocante sachant qu'une fois au delà de la zone alpine de Madison, il n'y aura plus aucun arbres pour les 21 prochains kilomètres, soit au delà du mont Eisenhower. L'adrénaline et l'excitation étaient au maximum. J'étais remplie d'énergie malgré le peu d'heures de sommeil.


Après environ 1h30 de marche, via Watson Path, un sentier magnifique par sa chute, portions rocheuses et aux racines gigantesque, nous atteignions déjà la zone alpine où nous pouvions admirer notre premier panorama avec ses premiers rayons de soleil et un magnifique undercast ; quel rêve !

On a poursuit la montée sur un terrain rocheux, qui fut caractéristique de cette journée, jusqu'au sommet de Madison. Petite pause rapide et descente jusqu'à Madison Hut où nous avons pris le temps de nous reposer avant d'attaquer la montée vers le mont Adams via "Star Lake Trail". J'ai choisi ce sentier en raison de son côté escarpé, de sa vue surplombant le mont Madison et son lac en contre-bas. Il y a aussi une petite portion de scrambling intéressante. Une beau défi dans les grosses roches... comme si cette journée n'en avait pas assez !


Ahhh ce mont Adams, il restera à jamais dans mes coups de coeur. Quelle vue, mais surtout quel défi !


Direction Jefferson. Je n'avais jamais fait cette portion de sentier. Je croyais que par son faible dénivelé, une fois rendu sur le plateau, elle permettrait de reposer nos articulations et de prendre de la vitesse, mais en vain. Ce plateau de roches instables fut rude sur les chevilles. Au soleil plombant et par l'absence de vent, cette portion bien que sublime, fut interminable et tel un four. Il a fallut ralentir pour conserver nos énergies.


Au sommet de Jefferson, encore ici magnifique par sa forme en pointe d'amas rocheux, ses fleurs et végétation différente, une pause s'est imposée. Les abeilles nous attendaient ; se fut la guerre pour en arriver à manger ma barre tendre qui s'est avérée être un appât de choix pour ces immenses apoïdes. Nous avons croisé mon ami Francis et sa partenaire Marie-Eve lors de notre descente de ce sommet, qui nous ont apporté motivation et encouragements suffisants pour poursuivre notre chemin. Merci les amis, quelle joie se fut de vous croiser !


On a choisi d'ajouter le mont Clay comme sommet optionnel pour que mon partenaire du jour, Emmanuel, puisse le découvrir et y admirer la vue sublime sur le Great Gulf et ses falaises, qui est le plus grand cirque glaciaire des Montagnes Blanches. Encore ici, de magnifiques fleurs jaunes et blanches ornent le sentier et sa végétation alpine. C'est un délice pour les yeux. On peut observer au loin le train actif sur le chemin de fer montant vers Washington...

Allons-y !


Nous sommes arrivés à Washington autour de 12 h 30 et nous en avons profité pour prendre une bonne pause et découvrir l'endroit, avec la prise de photo officielle à la pancarte du sommet. Après avoir refait le plein d’énergie, nous avons amorcé la seconde partie de notre périple, la descente, en nous disant que le pire du gain en dénivelé est passé. Cette descente longue mais constante, fut exigeante pour les genoux, mais au combien grandiose avec la vue imprenable sur le mont Monroe et Lake of the Clouds. Je découvrais cette vue pour la première fois, puisque j'avais été dans un white out à l'hiver 2021. La Hut grossit peu à peu au fil de la descente, nous sommes arrivés rapidement à celle-ci.


Direction Monroe. La montée s'est effectuée sans trop de difficulté. Encore ici, decouverte de cette vue sans fin sur le reste du chemin à parcourir et l'imposant Washington.


Quelle belle portion de sentier fut le superbe plateau entre les monts Monroe et Eisenhower, en passant par Little Monroe et Franklin ! Je fus stupéfaite, sans mot. Le terrain y est relativement plat et entouré de végétation alpine. On se croirait tout simplement dans un autre monde tellement c'est différent de la première moitié de cette traversée ! Par moment je me suis revue sur le GR20 et ses plaines magnifiques. Le mont Eisenhower en forme de dôme au loin est plutôt joli.


La montée vers Eisenhower fut brève, mais les jambes fatiguées ont commencé à se faire sentir. Nous sommes arrivés au sommet du mont Eisenhower, caractérisé par son énorme amas de roche (cairn). Une belle vue à 360° et sur le prochain objectif : Pierce.


Avons poursuit notre ascension rapidement vers celui-ci. Se fut rafraîchissant de se retrouver par moment dans un environnement boisé protégés des rayons de soleil ! Cette portion plutôt "facile" s'est effectuée rapidement puisqu'elle n'a présenté aucune difficulté technique. La vue vers ce sommet fut tout aussi belle qu'à mon passage à l'hiver. C'est un réel plaisir que je ressens à découvrir ce sentier en saison différente.


Une fois arrivés sur ce dernier sommet boisé qu'est le mont Pierce, le dilemme s'est présenté : allonger la randonnée vers les monts Jackson et Webster, tel que prévu au départ de la journée ou redescendre par le sentier Crawford Path pour se rendre au stationnement afin de terminer la journée avant le coucher de soleil. L'énergie n'étant pas à son maximum chez mon partenaire, les piqûres de moustiques multiples, la chaleur et un début de coup de soleil, la 2e option est envisagée.


Nous sommes revenus vers le point de vue pour prendre le sentier Crawford Path. Un dernier regard émotif porté sur Eisenhower et tout le chemin parcouru. Je suis heureuse d'avoir réussi.


Entamons cette descente finale d'environ 5 km qui fut ralentie par des sections inondées par la pluie reçue au courant de la semaine. Les roches étaient glissantes et recrudescence de vigilance. À chacun des ruisseaux, j'y ai trempé ma serviette pour me rafraichir, boire et apaiser les douleurs causées par le coup de soleil sur mes épaules. Le dernier km plus plat fut plus que salutaire pour les cuisses et le moral, également pour la reprise de vitesse et d'énergie !


Autour de 19h, nous avons atteint la fin du sentier : mission accomplie ! Tellement fière.

Environ 15h en sentier sous une chaleur et humidité accablante, et l'absence de vent pour nous refroidir ; un vrai four !

Une longue journée, mais les pauses furent nécessaires afin de récupérer et prendre des énergies pour réussir.


Ce ne fut pas ma plus longue randonnée en distance, ni en dénivelé dans une journée, mais l'une des plus exigeante physiquement due aux conditions climatiques. Que dires du côté sublime des présidentielles... je suis comblée !


Un rêve réalisé que je compte récidiver en me rendant jusqu'à Webster.

Je suis boostée à bloc pour mon prochain défi !


Il est également possible d'effectuer cette randonnée en 2-3 jours en dormant dans les refuges de l’AMC.


Pour davantage de photos, cliquez sur le montage ci-bas.

White Mountains. Entrance fees: Free. Open annually. Dogs allowed.

Traverse the Madison Mountains to Pierce.

Hiking point A-B of about 31 km, D+ 2650 m. Level: difficult

Duration between 10 and 15 hours depending on the breaks taken.


The official peaks: Madison (1636 m), Adams (1766 m), Jefferson (1741 m), Washington (1916 m), Monroe (1637 m), Eisenhower (1450 m.) and Pierce (1310 m).

Optional summits: Clay (1686 m), Jackson (1235 m), Webster (1192 m) and Franklin (1524 m).


Lists: Northeast 111 4000-footers - AMC New England Hundred Highest - NH4000 Footers - New England 4000


Access : Point A: Appalachia Trailhead Parking at Randolph. Point B: AMC Highland Center in Crawford Notch.


A departure on the trail at 4am, in the early morning. The air is already warm and very humid; a day that promises to be difficult and suffocating knowing that once beyond the Madison alpine zone, there will be no more trees for the next 21 kilometers, beyond Mount Eisenhower. Adrenaline and excitement are at their peak. I feel full of energy despite the few hours of sleep.


After about 1h30 of walking, via Watson Path, a magnificent path with its fall, rocky portions and gigantic roots, we already reach the alpine zone where we can admire our first panorama with its first rays of sun and a magnificent undercast; what a dream !

We continue the climb on rocky terrain, which will be characteristic of this day, to the summit of Madison. Quick break and descent to Madison Hut where we take the time to rest before attacking the climb to Mount Adams via "Star Lake Trail". I chose this trail because of its steep side, view overlooking my Madison and its lake below. There is also a small portion of interesting scrambling. A great challenge in the big rocks... as if this day wasn't enough!


Ahhh this Mount Adams, it will forever remain in my favorites. What a view, but above all what a challenge!


Direction Jefferson. I had never done this portion of trail. I thought that with its low elevation, once on the plateau, it would allow us to rest our joints and gain speed, but in vain. This plateau of unstable rocks was tough on the ankles. In the beating sun and by the absence of wind, this portion, although sublime, was endless and like an oven. We had to slow down to conserve our energies.


At the top of Jefferson, still magnificent here with its shape of a rocky mass, its flowers and different vegetation, a break is essential. The bees were waiting for us; it was a war to get to eat my tender bar which turned out to be a bait of choice for these huge apoids. We meet my friend Francis and his partner Marie-Eve during our descent from this summit, who provide us with sufficient motivation and encouragement to continue our journey. Thank you friends, what a joy it was to meet you!


We chose to add Mount Clay as an optional summit so that my partner for the day, Emmanuel, could discover it and admire the sublime view of the Great Gulf and its cliffs, which is the largest glacial cirque in the White Mountains. Here again, magnificent yellow and white flowers adorn the trail and its alpine vegetation. It is a delight for the eyes. We can observe in the distance the active train on the railroad going up to Washington...

Let's go!


We arrive in Washington around 12:30 p.m. and we take the opportunity to take a good break and discover the place, with the official photo taken at the summit sign. After recharging our batteries, we begin the second part of our journey, the descent, telling ourselves that the worst of the elevation gain is over. This long but steady descent will be demanding on the knees, but how grandiose with the breathtaking view of Mount Monroe and Lake of the Clouds. I was discovering this view for the first time, since I had been in a white out in the winter of 2021. The Hut gradually gets bigger during the descent, we quickly arrive at this one.


Direction Monroe. The ascent is done without too much difficulty. Again here, discovery of this endless view of the rest of the way to go and the imposing Washington.


What a beautiful stretch of trail was the superb plateau between Mounts Monroe and Eisenhower, passing through Little Montoe and Franklin! I was stunned, speechless. The terrain is relatively flat and surrounded by alpine vegetation. It's just like being in another world, so different is the first half of this crossing! At times I saw myself again on the GR20 and its magnificent plains. The domed Mount Eisenhower in the distance is quite pretty.


The climb to Eisenhower is brief, but tired legs start to show. We finally arrive at the summit of Mount Eisenhower, characterized by its huge pile of rock (cairn). A beautiful 360° view and on the next objective: Pierce.


Let's quickly continue to this one. It felt good to find ourselves at times in a wooded environment protected from the sun's rays! This rather "easy" portion was done quickly since it presents no technical difficulty. The view towards this summit was just as beautiful as when I went through the winter. It is a real pleasure that I feel to discover this trail in a different season.


Once on this last wooded summit, Mount Pierce, the dilemma arises: extend the hike towards Mount Jackson and Mount Webster, as planned at the start of the day, or descend via the Crawford Path to get to the parking lot. to end the day before sunset. The energy not being at its maximum, the bites of multiple mosquitoes, the heat and the onset of sunburn, the 2nd option is considered.


We return to the viewpoint to take the Crawford Path. A final emotional look at Eisenhower and how far he's come. I am happy to have succeeded.


Let's start this final descent of about 5 km which was slowed down by sections flooded by the rain received during the week. The rocks were slippery and required increased vigilance. At each of the streams, I dipped my towel in them to cool off, drink and soothe the pain caused by the sunburn on my shoulders. The last flatter km was more than beneficial for the thighs and the morale, also for the recovery of speed and energy!


Around 7 p.m., we reach the end of the trail: mission accomplished! So proud.

About 15 hours on the trail in oppressive heat and humidity, and no wind to cool us down; a real oven!

A long day, but the breaks were necessary in order to recover and gain energy to succeed.


It was not my longest hike in distance, nor in elevation in a day, but one of the most physically demanding due to the climatic conditions. What can I say about the sublime side of the presidential elections... I am overwhelmed!


A dream come true that I intend to repeat by going to Webster.

I'm pumped for my next challenge!


It is also possible to do this hike in 2-3 days sleeping in the AMC refuges.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page