top of page
Marble Surface
  • Gen-Hike

St-Philémon - Mont St-Magloire

Dernière mise à jour : 19 mai 2021

Parc régional du Massif du Sud. Chiens permis. Frais d'accès : 8,41 $. Fermé en période de chasse.

Altitude de 915m. D+ 527m. Niveau : Intermédiaire.

Randonnée total de 15 km.


Départ avec mon ami Pat Larouche, raquettes aux pieds, sur sentiers enneigés.

Premiers arrivés, nous ouvrons le sentier. Un beau défi nous attend en cette journée !

L'ascension se présente graduelle et soutenue sous couvert forestier composé majoritairement de conifères. L'ambiance est douce et enveloppante, propre aux échanges de provisions et discussions. Nous avons pu admirer des ruisseaux, d'énormes arbres, des parois rocheuses et des abris. C'est à ces abris en début de parcours que nous avons du s'arrêter une première fois pour vérifier notre chemin... égarés on tente de retrouver un indice du dit sentier, ce que nous avons réussi. Il faudra avouer et doubler de vigilance car le balisage sur les premiers1,5 km est plus que désuet. On s'arrête 1 km plus loin, décidons de faire confiance et suivre un motoneigiste en empruntant un magnifique sentier tapé plus que salutaire pour nos cuisses... pour réaliser 1,3 km plus loin en apercevant le panneau du retour à l'accueil que nous avions refait une partie du chemin inverse en descente. Au même moment, nous réaliser aussi que nous n'avions oublié nos frontales à nos domiciles. Il nous faudra redoubler d'énergie et de vigueur pour parcourir les 7 km menant au sommet et redescendre avant la noirceur. Nous remontons la pente pour revenir à notre point connu où en notre absence un panneau d'indication plus que clair s'est érigé pour nous indiquer le chemin à prendre. Nous croisons au même moment un couple sur le même itinéraire que nous n'avons pas pu remercier d'avoir tracé une partie du chemin devant nous. Jusqu'au sommet, des balises claires sont installées au 100-200m. Les responsables du parc devraient réfléchir à mieux distribuer celles-ci en début de sentier ! Je vous avouerai que l'ascension en raquette fut difficile pour moi, les muscles n'étant pas préparés à une poussée de neige aussi importante. Si ce n'est que des quelques chutes classiques de mon agilité légendaire et des relevées plus que gracieuses lors d'une session de limbo improvisée sous tronc d'arbre... Merci Pat pour ta patience, nos fous rires ont mis un baume sur cette petite chaleur au cuisse présente à chaque poussée. Plusieurs pauses ont dû être effectuées, mais au combien agréables quand un pic-bois confiant nous à fait la démonstration de sa vivacité. Nous avons également pris le temps d'admirer ce paysage enneigé et profiter de l'accalmie que procure ces randonnées peu achalandées.


Arrivés au sommet, petite pause bien méritée au refuge avant de gravir le belvédère offrant un panorama féérique à 360 degrés. En temps dégagé, il est possible de voir les Appalaches américaines, incluant le mont Katahdin atteignant 1700 m, mais nous n'avons pas eu cette chance. Ce n'est que partie remise, car en période des couleurs, le paysage doit être des plus magnifiques !


Avant de repartir vers l'accueil, on salut amèrement notre "ami" motoneigiste ayant clairement eu plus de facilité que nous pour arriver à ce point culminant. Hésitons un moment pour lui demander une petite virer sur ses sentiers dédiés. Poursuivons plutôt sur une descente rapide et beaucoup plus aisée sur notre chemin déjà ouvert plutôt que de prendre le sentier alternatif non dégagé longeant le ruisseau Beaudoin.


Une merveilleuse journée, bien qu'éprouvante. 18 km, 7h sur sentiers (incluant les pauses).

Plus que fiers ! La saison enneigée est officiellement commencée !



**À ce parc régional, plusieurs parcours de randonnée sont proposés afin d'atteindre plusieurs sommets, combinant différents tronçons de sentiers, dont deux parcours de longue randonnée de deux jours.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page