top of page
Marble Surface
  • Gen-Hike

Val-David - Boucle 6 sommets

Dernière mise à jour : 3 déc. 2020

Parc régional de Val-David. Frais d'accès : 8 $. Chiens permis. Ouvert annuellement.

Monts Césaire, Plante, McMaster, King, Condor Est et Condor Ouest.

Altitudes respectives de 475m, 475m, 463m, 470m , 460m et 460m. D+ 908m. Niveau Intermédiaire.


Environ 1h de Montréal.

Pour cette randonnée, je fus accompagnée de mon ami Gauthier, alias GPS, et de la princesse canine Maëlly. Voici le détail de cette boucle de 22,2 km que vous avons créé pour rejoindre ces 6 hauts points (+ mont King Nord).


Départ vers le mont Césaire en contournant la section actuellement fermée pour se rendre jusqu'au mont Plante. Je suis charmée par l'apparition d'un geai bleu à la panse bien remplie pour passer l'hiver. L'atteinte du mont Plante ce fait via la piste de vélo du même nom qui forme une agréable boucle jusqu'au sommet. Aucun point de vue intéressant à cet endroit outre le banc à Richard qui acceptera de vous faire une place pour prendre la pause. La foret est mixte, sentiers recouverts de feuilles et racines parfois glissantes. Poursuivons vers le mont McMaster, complètement à l'opposé, en complétant une traditionnelle portion en bushwalk, afin de contourner un champ de quenouilles marécageux. Retrouvons le sentier de terre battue et de gravier partagé entre vélos et randonneurs que nous devrons marcher en ligne droite sans manquer l'intersection permettant de nous rendre plus rapidement vers le secteur Far Hills afin de débuter l'ascension du mont McMaster offrant une boucle, dans une zone de conservation, très agréable à gravir pour découvrir le plus beau point de vue de ce parc. Nous avons même eu la chance d'admirer un pic-bois (voir vidéo). Sommet aménagé d'un banc de bois, nous décidons de prendre une pause pour refaire nos énergies vers le 10 km restant.


Poursuivons vers le mont King et King Nord dans une forêt majoritairement composée de bouleaux jaunes dénudés de leur feuillage. Celui-ci entièrement sur le sol rend parfois la visibilité des sentiers et des obstacles difficile, mais faisable pour toute personne agile et vigilante. Pour changer un peu le niveau de difficulté, nous décidons alors d'emprunter un sentier relativement plat et sans obstacle réservé à la nidification au printemps, parsemé de paille, longeant le Lac Amigo. À la lecture du panneau d'information nous apprenons que le milieu naturel du parc régional supporte des populations d’oiseaux principalement forestiers, tels que bécasse d’Amérique, grand pic et gélinotte huppée. Il abrite également une héronnière. Nous croisons de plus en plus de gens à l'approche de ces monts, également des monts Condor Est et Condor Ouest, qui semblent les plus populaires de ce parc. Il nous est même possible d'observer des gens pratiquer l'escalade sur la paroi rocheuse du mont King d'une hauteur de plus de 100m (plus de 650 voies disponibles).


Arrivés au mont Condor Est et Ouest, nous décidons pour ces deux derniers de parcourir toutes les boucles possibles, même un sentier très vaseux, racineux et escarpé en descentes entre ces deux monts, pour lequel la demoiselle canine et 2 randonneurs se sont bien moqués de nous... ceux-ci ayant complété le sentier adjacent beaucoup plus évident. Que de plaisir et de rires ! Nous remarquons également que la forêt est composée majoritairement de résineux comparativement aux monts précédents.


Avant de rejoindre l'accueil, décidons de faire un petit détour vers l'Aiguille pour admirer le superbe panorama, avant de reprendre le sentier menant à notre destination finale : le chalet Anne Piché.


Ce parc est intéressant pour les adeptes de la nature, car il contient une végétation diversifiée : boulaies, érablières, chênaies, forêt de conifères ainsi qu’une espèce menacée, l’asaret du Canada (gingembre sauvage). Vous pourrez lire l'ensemble des informations propres à chacune des espèces sur les 17 panneaux d'informations placés à différents endroits sur les sentiers. Une vraie chasse au trésor d'informations pertinentes !


Par ses nombreuses boucles possibles, ce parc est accessible pour les jeunes familles. Si pour les plus avancés, vous décidez de parcourir cette boucle. Je vous suggère d'avoir en main la carte des sentiers disponible à l'accueil ou sur Ondago, car il peut être difficile par moment de s'y retrouver en raison des nombreux sentiers réservés pour le vélo de montagne. Les plusieurs points de vue sur les vallées de Val-Morin et de Val-David sont intéressantes, mais pas impressionnantes. Les sentiers sont bien aménagés par ses diverses passerelles de bois, toilettes sèches, refuges et bien balisés.



* Au total, le parc vous propose rien de moins que 60 km de sentiers pédestres et 35 km de sentiers de vélo aménagés !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page