top of page
Marble Surface
  • Gen-Hike

Alberta - Temple

Dernière mise à jour : 30 août 2023

Banff National Park. Chiens permis.

Altitude de 3540 m. D+ 1700 m. Niveau : difficile.

Scrambling niveau 2 et 3 (sous toutes réserves)

Port du casque fortement recommandé ; location possible au Lac Louise ou chez Gearup.

Randonnée linéaire de 16 km.


Accès : Réserver la navette de Parc Canada ou autres moyens de transport certifié pour avoir accès au Lac Moraine.


Une journée exceptionnellement variée : vallées, lacs, amas de rochers, ravins, éboulis, scrambling et neige. Réservée aux randonneurs d'expérience l'ascension du mont Temple comporte certains défis en raison des chutes de pierre, du terrain accidentés et des sections exposés. Sans oublié l'effet d'altitude qui peut jouer des tours au delà de 3000 m.


L'approche vers le mont Temple se fait à partir du célèbre Lac Moraine. Une montée en lacets dès le départ sur les 2 premiers km pour rejoindre l'intersection de Larch Valley. Cette vallée est sublime et permet une pause pour les jambes puisque le gain en dénivelé est très faible. De la forêt, on y retrouve de petits arbustes, des fleurs jaunes, blanches et mauves et on y aperçoit des lacs et les montagnes environnantes. C'est une journée qui commence en force côté panorama. À débuter la randonnée très tôt, cet environnement est vraiment paisible. De loin, on aperçoit le sentier Sentinel Pass qui grimpe en lacets jusqu'au col où il faut se rendre avant de rejoindre le mont Temple. Également, les monts Eiffel et Pinnacle qui nous entourent sont imposants dans le paysage.


Au col, c'est le moment de revêtir le casque. C'est un départ vers le mont Temple !

La sentier vers le sommet passe par des chemins d'éboulis, des ravins et des bandes rocheuses. Il peut parfois être difficile d'y retrouver son chemin. Vous remarquerez certains cairns, également des marques de peinture bleue sur les murs de roches à gravir. La montée dure plusieurs heures, les paysages changent, tous comme la couleur des roches (orange, jaune, grise, noire, blanche, rose) et chaque partie du sentier comporte son défi. C'est tout simplement incroyable et magnifique ! Un "all you can hike" comme je les aime !


La portion la plus difficile de cette randonnée est le "Crux", environ à mi-chemin vers le sommet, où il y aura des traces de peinture bleue. Il y aura 2 murs à gravir qui sont une réelle partie de plaisir pour les amoureux de scrambling ! Le premier mur de 3 mètres est assez facile à gravir, mais le deuxième mur de 5 mètres est un peu plus technique. On prend le temps d'observer les différents prises où mettre vos mains et vos pieds et l'ascension se fait aisément. Ceux qui ont le vertige auront possiblement de la difficulté avec cette portion.


La suite de la montée ne comportera plus aucun défi technique, bien qu'elle sera longue, escarpée et exposée sur les blocs de roches et les éboulis. L'effet d'altitude pourra également commencé à se faire sentir (étourdissement, nausée, essoufflement). Courage, prenez le temps. Encore ici, on suit les différents cairns et sillons dans le perrier pour retrouver son chemin. On y observe également le magnifique dégradé de couleur, allant du gris foncé au blanc, des roches jusqu'au sommet, c'est vraiment particulier comme environnement.


Vous arriverez à un endroit orné d'une croix en mémoire d'un randonneur qui a perdu la vie par une chute accidentelle. La vue y est sublime, on y voit distinctivement l'objectif final.... le sommet du mont Temple est maintenant tout près !


Au sommet, toujours enneigé en juillet, il y a une boite nichée sous un rocher avec à l'intérieur un registre qu'il est possible de signer. La vue à 360° sur les vallées et les lacs des environs est indescriptible, c'est beau, mais tellement beau ! Il y a un sentiment inexplicable à se retrouver tout en haut d'un sommet qui offre une vue sur une mer de montagnes s'étendant à l'infini. On s'y sent si petit, mais tellement puissant à la fois.


Une journée que je ne suis pas prête d'oublier ! C'était sublime et tellement gratifiant comme hike.


Mon plus haut sommet jusqu'à maintenant et j'en suis fière !

** Petit clin d'œil aux membres de l'équipe Clémentine (en l'honneur de nos casque orange) Chris et Francis. Si vous lisez ce descriptif, merci pour cette belle ascension partagée.


Pour davantage de photos, cliquez sur le montage ci-bas.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page